Le musée Jean Calvin
Musée Jean Calvin
6, place Aristide Briand
60400 NOYON

03 44 44 03 59

Site officiel

Jean
Calvin

Né en 1509 à Noyon
Décédé en 1564 à Genève

Biographie

10 juillet 1509 : naissance à Noyon
1515 : décès de la mère de Jean, Jeanne Le Franc
1521 : à 12 ans, il reçoit sa première prébende : chapelle de la Gésine.
1523 : à 14 ans Calvin à Paris externe au Collège de la Marche
1524 : Calvin admis au Collège Montaigu, fief de l’orthodoxie catholique romaine.
1528 : Calvin à l’université d’Orléans étudie le Droit. Suit les cours de Melchior Wolmar.
1528 : excommunication du père de Calvin
1529 : Calvin à Bourges suit les cours du célèbre juriste Alciat.
1531 : mort de Gérard Cauvin père de Jean Calvin. Est licencié en Droit. S’inscrit à Paris au Collège de Fortet pour suivre des études littéraires en plus de ses études de Droit. Inscrit à l’Université de Paris (d’orientation Humaniste)
1532 : Calvin publie un commentaire du « De Clementia » de Sénèque
1533 : Calvin à Orléans en juin : termine ses études de Droit.
Participe à l’écriture du discours inaugural de Nicolas Kop, recteur de l’Université de Paris, qui fait scandale. Nicolas Kop est obligé de fuir à Bâle ; Jean Calvin se réfugie auprès de Marguerite de Navarre à Angoulême.
1534 : Calvin renonce à ses bénéfices ecclésiastiques en mai
1535 : Calvin se retire à Bâle (janvier-février) ; achève l’écriture de l’Institution Chrétienne
1536 : Calvin se réfugie à Ferrare en Italie sous la protection de Renée de France. Mars : 1ère édition de l’Institution Chrétienne. En juillet : Calvin s’installe à Genève, appelé par Guillaume Farel.
1538 : avril, Guillaume Farel et Jean Calvin bannis de Genève. Septembre : Calvin chargé du ministère des réfugiés français à Strasbourg à l’invitation pressante de Martin Bucer.
1539 : Calvin rencontre Mélanchton à un colloque à Francfort-sur-le-Main : début de leur amitié
1540 : - mariage de Jean avec Idelette de Bure, célébré par Guillaume Farel.
1541 : retour de Calvin à Genève en septembre. Calvin rédige les « ordonnances ecclésiastiques » qui définissent l’organisation de l’Église de Genève (votées en novembre). Rédaction du catéchisme. Édition française de l’Institution de la religion chrétienne.
1542 : naissance du fils de Jean Calvin et Idelette de Bure, Jacques, qui mourra après quelques jours seulement.
1543 : Calvin écrit le Traité des reliques et les « édits civils » qui définissent l’organisation politique de Genève. « Petit traité », critique intransigeante des nicodémites, les « tièdes qui se compromettent ».
1544 : dispute de Calvin avec Sébastien Castellion. « Brève instruction pour armer tout bon fidèle contre la secte commune des Anabaptistes ». « L’Excuse aux Nicodémites »
1545 : « Contre la secte fantastique et furieuse des libertins qui se nomment spirituels »
1549 : mort d’Idelette de Bure.
1550 : « Les scandales », nouvelle publication anti-nicodémites.
1551 : dispute de Calvin contre Jérôme Bolsec
1553 : Michel Servet exécuté le 27 octobre à Genève
1559 : Création de l’Académie de Genève. Calvin reçu bourgeois de la ville de Genève en décembre
27 mai 1564 : mort de Jean Calvin. Il est enterré à Genève selon les ordonnances prises par la Compagnie des Pasteurs de Genève en 1541.