La Maison de Jules Verne
Maison de Jules Verne
2, rue Charles Dubois
80000 Amiens

03 22 45 45 75

Site officiel

Jules
Verne

Né en 1828 à Nantes
Décédé en 1905 à Amiens

Son œuvre

Sauf indication contraire, les titres ont été classés selon la date de la parution de l’édition originale

Voyages extraordinaires
Les 54 romans parus du vivant de Jules Verne.
Ils ont tous été publiés par Hetzel, père et fils. Dans la grande majorité des titres, ils ont d’abord paru en feuilleton (la plupart dans la revue fondée par Pierre-Jules Hetzel, Le Magasin d’éducation et de récréation). Puis suivait l’édition originale au format in-18, longtemps sans illustration. Paraissait enfin une édition illustrée de grand format (8°) commercialisée sous les fameux cartonnages.
1863. Cinq semaines en ballon
1864. Voyages et aventures du Capitaine Hatteras
1864. Voyage au centre de la Terre
1865. De la Terre à la Lune
1865. Les Enfants du Capitaine Grant
1869. Vingt mille lieues sous les mers
1869. Autour de la Lune
1870. Une Ville flottante
1871. Aventures de trois Russes et de trois Anglais
1872. Le Pays des fourrures
1872. Le Tour du monde en quatre-vingts jours
1874. L’Ile mystérieuse
1874. Le Chancellor
1876. Michel Strogoff
1877. Hector Servadac
1877. Les Indes noires
1878. Un Capitaine de quinze ans
1879. Les Cinq cents millions de la Bégum
1879. Les Tribulations d’un Chinois en Chine
1879. La Maison à vapeur
1881. La Jangada
1882. L’Ecole des Robinsons
1882. Le Rayon vert
1883. Kéraban-le-têtu
1884. L’Etoile du Sud
1884. L’Archipel en feu
1885. Mathias Sandorf
1886. Un Billet de loterie
1886. Robur-le-Conquérant
1887. Nord contre Sud
1887. Le Chemin de France
1888. Deux ans de vacances
1889. Famille-sans-nom
1889. Sans dessus dessous
1890. César Cascabel
1891. Mistress Branican
1892. Le Château des Carpathes
1892. Claudius Bombarnac
1893. P’tit-Bonhomme
1894. Mirifiques aventures de Maître Antifer
1895. L’Ile à hélice
1896. Face au drapeau
1896. Clovis Dardentor
1897. Le Sphinx des glaces
1898. Le Superbe Orénoque
1899. Le Testament d’un excentrique
1900. Seconde patrie
1901. Le Village aérien
1901. Les histoires de Jean-Marie Cabidoulin
1902. Les Frères Kip
1903. Bourses de voyage
1904. Un Drame en Livonie
1904. Maître du monde
1905. L’Invasion de la mer

Autres romans
Après la mort de Jules Verne, son fils Michel et Louis-Jules Hetzel utilisèrent les manuscrits qui restaient pour éditer les œuvres posthumes bien connues des spécialistes. Mais Michel Verne réécrivit plus ou moins toutes les histoires auxquelles il ajouta des œuvres de sa main comme L’Agence Thompson and C° qu’il publia sous le nom de son père. Pour toutes ces œuvres manipulées et transformées par Michel Verne voir Apocryphes.

Manuscrits nantais, vol. 3. – Nantes : Bibliothèque municipale, 1991. Contient : Un prêtre en 1835 (ca 1846), Jédédias Jamet (inachevé, 1847), L’Oncle Robinson (inachevé, ca 1870)
Voyage en Angleterre et en Ecosse (ca 1859). – Paris : le Cherche Midi, 1989.
Joyeuses misères de trois voyageurs en Scandinavie (1861). – in : Géo, hors-série Jules Verne, 2003)
Paris au XXe siècle (1863). – Paris : Hachette, 1994.
En Magellanie (ca 1897). – Paris : Société Jules Verne, 1987.
Le Secret de Wilhelm Storitz (1898). – in : Bulletin de la Société Jules Verne, n° 74, 1985.
Le Beau Danube jaune (1901). – Paris : Société Jules Verne, 1988.
Le Phare du bout du monde (1901). – Montréal : Stanké, 1999.
La Chasse au météore (1901). – Paris : Société Jules Verne, 1986.
Le Volcan d’or (1902). – Paris : Société Jules Verne, 1989.
Voyage d’études (inachevé, ca 1903). – in : San Carlos et autres récits inédits. – Paris : le Cherche Midi, 1993.
Une Ville saharienne (notes préparatoires, 1903)

Contes et nouvelles
Parus du vivant de Jules Verne
Les œuvres publiées de 1851 à 1872 ont paru dans Le Musée des familles. Les textes ultérieurs et les rééditions signalées ont été publiés chez Hetzel. Les rééditions ont souvent été l’occasion pour Jules Verne de modifier le texte original.
1851. Un Drame au Mexique (Les Premiers navires de la marine mexicaine), réédition en 1876
1851. Un Drame dans les airs (Un Voyage en ballon), réédition en 1874
1852. Martin Paz, réédition en 1875
1854. Maître Zacharius, réédition en 1874
1855. Un Hivernage dans les glaces, réédition en 1874
1864. Le Comte de Chanteleine
1865. Les Forceurs de blocus, réédition en 1871
1872. Une Fantaisie du Docteur Ox, réédition en 1874
1875. Une Ville idéale (publié uniquement dans le Journal d’Amiens, 13 déc.)
1879. Les Révoltés de la Bounty
1881. Dix heures en chasse (première publication dans le Journal d’Amiens, 19-20 déc.)
1884. Frritt-Flacc (première publication dans Le Figaro illustré)
1887. Gil Braltar
1891. La Journée d’un journaliste américain en 2890 (publié uniquement dans le Journal d’Amiens, 21 janv., inspiré d’un texte de Michel Verne publié en 1889)
1891. Aventures de la famille Raton (publié uniquement dans Le Figaro illustré, n° 10)

Certains de ces contes et nouvelles ont connu une publication collective en 1874 sous le titre Le Docteur Ox et considérée comme faisant partie des Voyages extraordinaires : Une Fantaisie du Docteur Ox, Maître Zacharius, Un Drame dans les airs, Un Hivernage dans les glaces, auxquels a été ajouté un texte écrit par Paul Verne (frère de l’écrivain), Quarantième ascension française au Mont Blanc.

Contes et nouvelles posthumes
Pierre-Jean (in : Olivier DUMAS. Jules Verne. – Lyon, la Manufacture, 1988)
Manuscrits nantais, vol. 3 : Romans inachevés et nouvelles. – Nantes, Bibliothèque municipale, 1991. Contient : Le Siège de Rome, Le Mariage de Mr Anselme Des Tilleuls, San Carlos
Le Humbug
(in : Bulletin de la Société Jules Verne, n° 76, 1985)
Edom (in : Bulletin de la Société Jules Verne, n° 100, 1991). L’attribution de cette œuvre à Jules Verne ou à son fils Michel reste discutée.

Ouvrages géographiques et historiques
Les deux premiers ouvrages ont été publiés chez Hetzel.
1867. Géographie illustrée de la France et de ses colonies. Ouvrage commencé par Théophile Lavallée et repris à sa mort en 1866 par Jules Verne à la demande d’Hetzel.
1878-1880. Histoire générale des grands voyages et des grands voyageurs. Ecrit en collaboration avec Gabriel Marcel, bibliothécaire à la Bibliothèque nationale de Paris.
1880-1886. La Conquête économique et scientifique du globe. Œuvre inédite de Jules Verne et de Gabriel Marcel.

Autres textes documentaires
1852. Revue scientifique (in : Musée des familles, vol. 19). Attribué sans certitude à Jules Verne.
1857. Portraits d’artistes, XVIII [consacré à Victor Massé] (in : Revue des beaux-arts, vol. 8)
1857. Salon de 1857 (in : Revue des beaux-arts, vol. 8)
1863. A propos du Géant (in : Musée des familles, vol. 31)
1864. Edgar Poe et ses œuvres (in : Musée des familles, vol. 31)
1873. 24 minutes en ballon (in : Journal d’Amiens, 21 sept.)
1873. Les Méridiens et le calendrier (in : Journal d’Amiens, 14-15 avr.)
1876. Note pour l’affaire Jules Verne contre Pont Jest (publication posthume in : Bulletin de la Société Jules Verne, n° 135, 2000)
1891. Souvenirs d’enfance et de jeunesse (publication en anglais in : The Youth’s companion, Boston Ma., 9 avr.). La première publication en français est posthume (in : L’Herne, n° 25, 1974)

Pièces de théâtre, livrets pour des opéras comiques et des opérettes
Sauf mention contraire, les pièces signalées n’ont jamais été jouées.

Manuscrits nantais, vol. 2. – Nantes, Bibliothèque municipale, 1991. Contient : Alexandre VI (ca 1845), La Conspiration des poudres (ca 1847), Un Drame sous Louis XV (1849), Quiridine et Quiridinerit (1850), De Charybde en Scylla (1851), La Guimard (ca 1852), Guerre aux tyrans (1854, écrite probablement en collaboration avec Alexandre Dumas fils), Au bord de l’Adour (1855), Les Heureux du jour (ca 1855)
[Comédie sur les neuf muses] (ca 1847). – brouillon inédit.
Manuscrits nantais, vol. 1. – Nantes, Bibliothèque municipale, 1991. Contient : Le Quart d’heure de Rabelais (ca 1848), Don Galaor (ca 1848), On a souvent besoin d’un plus petit que soi (1849), Le Coq de bruyère (brouillon d’un livret pour un vaudeville, ca 1849), Abd’allah (livret pour un vaudeville, 1849), Une promenade en mer (ca 1850), La Mille et deuxième nuit (livret pour un opéra-comique, ca 1850), La Tour de Montlhéry (ca 1854), Les Sabines (inachevé, 1867, livret pour un opéra écrit en collaboration avec Charles Wallut), Le Pôle Nord (ca 1871, brouillon de 2 pages écrit en collaboration avec Edouard Cadol, d’après Voyages et aventures du Capitaine Hatteras)
Les Pailles rompues. Jouée à plusieurs reprises entre 1850 et 1872. – Paris, Beck, 1850.
Les Châteaux en Californie. – in : Musée des familles, vol. 19, 1852.
Les Savants. – le manuscrit est considéré comme perdu. Pièce mentionnée par Jules Verne dans des lettres à ses parents.
Monna Lisa (1852). Ecrit en collaboration avec Michel Carré. Lecture en 1874 à l’Assemblée générale de l’Académie d’Amiens. – in : Cahier de l’Herne, n° 25, 1974.
Un Fils adoptif (ca 1853). Ecrit en collaboration avec Charles Wallut. – in : Bulletin de la Société Jules Verne, n° 140, 2000.
Le Colin-maillard. Livret pour un opéra-comique. Ecrit en collaboration avec Michel Carré. Joué à plusieurs reprises en 1853 et 1854. – Paris, M. Lévy frères, 1853.
Les Compagnons de la Marjolaine. Livret pour un opéra-comique. Ecrit en collaboration avec Michel Carré. Joué à plusieurs reprises en 1855. - Paris, M. Lévy frères, 1855.
Monsieur de Chimpanzé. Livret pour une opérette. Ecrit en collaboration avec Michel Carré. Joué à plusieurs reprises en 1858 et 1859. – in : Bulletin de la Société Jules Verne, n° 57, 1981.
L’Auberge des Ardennes. Livret pour un opéra-comique. Ecrit en collaboration avec Michel Carré. Joué à plusieurs reprises en 1860 et 1861. - Paris, M. Lévy frères, 1860.
Onze jours de siège. Ecrit en collaboration avec Charles Wallut et Victorien Sardou. Jouée à plusieurs reprises entre 1861 et 1900. – Paris : M. Lévy frères, 1861.
Un neveu d’Amérique. Ecrit en collaboration avec Charles Wallut. Jouée à plusieurs reprises entre 1873 et 1888. – Paris, Hetzel, 1873.
Le Tour du monde en quatre-vingts jours. Ecrit en collaboration avec Adolphe d’Ennery. Joué plus de 3000 fois entre 1874 et 1940. – Paris, Hetzel, 1879.
Les Enfants du Capitaine Grant. Ecrit en collaboration avec Adolphe d’Ennery. Joué à plusieurs reprises entre 1878 et 1903. – Paris, Hetzel, 1879.
Michel Strogoff. Ecrit en collaboration avec Adolphe d’Ennery. Joué plus de 2500 fois entre 1880 et 1939. – in : Revue théâtrale illustrée (Paris), 1880.
Voyage à travers l’impossible. Ecrit en collaboration avec Adolphe d’Ennery, d’après plusieurs romans. Joué à plusieurs reprises en 1882-1883. – Paris, J.-J. Pauvert, 1981.
Kéraban-le-têtu. Jouée en 1883. – in : Bulletin de la Société Jules Verne, n° 85-86, 1988.
Les Tribulations d’un Chinois en Chine. Aurait été écrit en collaboration avec Adolphe d’Ennery vers 1889. – Aucun manuscrit connu, projet mentionné par Jules Verne dans ses lettres à Hetzel.

Entretiens
Jules Verne a donné de nombreuses interviews à des journalistes venant du monde entier pour lui rendre visite. Parmi eux, on citera Nellie Bly, journaliste et globetrotter américaine, émule de Joseph Pulitzer, l’italien Edmondo de Amicis, Robert Sherard …. Publiés dans la presse entre 1873 et 1905, ils ont été récemment regroupés en un volume par Daniel Compère et Jean-Michel Margot, Entretiens avec Jules Verne. – Genève, Slatkine, 1998.

Poèmes
Jules Verne a écrit de la poésie entre 1847 et 1889. Certains de ces poèmes sont les paroles de chansons dont la musique a été écrite par Aristide Hignard. La plupart ont été publiés ou recueillis, de manière posthume, dans quatre publications :
Jules Verne, Poésies inédites. – Paris : le Cherche-Midi, 1989.
Jules Verne, Textes oubliés. – Paris, Union générale d’éditions, 1979 (collection 10/18, n° 1294, série Jules Verne inattendu)
Charles-Noël Martin, La vie et l’œuvre de Jules Verne. – Paris, Michel de L’Ormeraie, 1978.
Bulletin de la Société Jules Verne, n° 81, janvier 1987, spécial Poésie.

Discours
Jules Verne a été membre de plusieurs sociétés savantes et conseiller municipal d’Amiens de 1888 à 1905. Dans ces diverses assemblées, il a été amené à prononcer des discours. A plusieurs reprises, il a remplacé le discours demandé par la lecture d’extraits de son œuvre. Il en est ainsi pour son discours de réception à l’Académie d’Amiens en juin 1872, où il lira en avant-première des extraits du Tour du monde en quatre-vingts jours. Certains discours ou lectures ont fait l’objet de publications chez Hetzel ou ailleurs (a fortiori les extraits de romans). Seuls les discours n’entrant pas dans ce cadre et publiés du vivant de Jules Verne sont signalés.
1873. Société de géographie de Paris. Les Méridiens et le calendrier. – in : Journal d’Amiens, 10 janv. 1875.
1875. Académie d’Amiens. Réponse au discours de réception de Gustave Dubois. - in : Journal d’Amiens, 10 janv. 1875.
1875. Académie d’Amiens. Réponse au discours de réception de Gédéon Baril. – in : Journal d’Amiens, 27 juin 1875.
1879. Toast porté à Ferdinand de Lesseps lors d’une réception au Banquet de la Conférence de Picardie. –in : Journal d’Amiens, 21 juin.
1880. Toast au Cercle de l’Union lors d’une réception de Jules Verne pour fêter le succès de sa pièce Michel Strogoff. – in : Journal d’Amiens, 12 décembre.
1881. Académie d’Amiens. Réponse au discours de réception de M. Pacaut. – in : Journal d’Amiens, avr. 1881.
1891. Ville d’Amiens. Rapport sur l’exploitation du théâtre d’Amiens pour la saison 1891-1892. – in : Bulletin municipal, 1891.
1892. Ville d’Amiens. Rapport sur l’exploitation du théâtre d’Amiens pour la saison 1892-1893. – in : Journal d’Amiens, 12 févr.
1892. Académie d’Amiens. Réponse au discours de réception d’Emile Ricquier. – in : Journal d’Amiens, 13 juin.
1893. Ville d’Amiens. Rapport sur l’exploitation du théâtre d’Amiens pour la saison 1893-1894. – in : Journal d’Amiens, 31 mars.
1894. Ville d’Amiens. Rapport sur l’exploitation du théâtre d’Amiens pour la saison 1894-1895. – in : Le Progrès de la Somme, 19 janv.
1895. Ville d’Amiens. Rapport sur l’exploitation du théâtre d’Amiens pour la saison 1895-1896. – in : Journal d’Amiens, 15 févr.
1895. Ville d’Amiens. Rapport sur la distribution des bourses communales. – in : Bulletin municipal, 1895.
1896. Ville d’Amiens. Rapport sur l’exploitation du théâtre d’Amiens pour la saison 1896-1897. – in : Journal d’Amiens, 7 février
1897. Ville d’Amiens. Rapport sur l’exploitation du théâtre d’Amiens pour la saison 1897-1898. – in : Journal d’Amiens, 28 déc.
1898. Ville d’Amiens. Rapport sur l’exploitation du théâtre d’Amiens pour la saison 1898-1899. – in : Journal d’Amiens, 28 janv.
1900. Ville d’Amiens. Rapport sur l’exploitation du théâtre d’Amiens pour la saison 1900-1901. – in : Le Progrès de la Somme, 9 févr.

Les apocryphes
Un certain nombre d’ouvrages et de textes ont longtemps été considérés comme ayant été écrits par Jules Verne. Les recherches récentes ont montré qu’elles furent l’œuvre d’autres auteurs. En outre, après la mort de Jules Verne, son fils Michel et Louis-Jules Hetzel utilisèrent les manuscrits qui restaient pour éditer les œuvres posthumes bien connues des spécialistes. Mais Michel Verne réécrivit plus ou moins toutes les histoires auxquelles il ajouta des œuvres de sa main comme L’Agence Thompson and C° qu’il publia sous le nom de son père.

Romans
X. Nagrien. Prodigieuse découverte et ses incalculables conséquences sur les destinées du monde (1867). Considéré comme écrit par Jules Verne jusqu’en 1966. Véritable auteur : François-Armand Audoin
Jules Verne et André Laurie. L’Epave du Cynthia (1885). Jules Verne n’a fait que relire le texte de Paschal Grousset (alias André Laurie). Hetzel a ajouté Jules Verne comme co-auteur pour des raisons commerciales.
Jules Verne. Le Phare du bout du monde (1905). Modifié par Michel Verne et Louis-Jules Hetzel.
Jules Verne. Le Volcan d’or (1906). Modifié par Michel Verne.
Jules Verne. L’Agence Thompson and C° (1907). Entièrement écrit par Michel Verne.
Jules Verne. La Chasse au météore (1908). Profondément modifié par Michel Verne.
Jules Verne. Le Pilote du Danube (1908). Basé sur Le Beau Danube jaune, modifié par Michel Verne
Jules Verne. Les Naufragés du « Jonathan » (1909). Basé sur En Magellanie, profondément modifié par Michel Verne.
Jules Verne. Le Secret de Wilhelm Storitz (1910). Profondément modifié par Michel Verne.
Jules Verne. L’Etonnante aventure de la mission Barsac (1914). Basé sur deux romans projetés par Jules Verne. Ecrit par Michel Verne.

Contes et nouvelles
1869. Un Cauchemar (par X. Nagrien)
1872. Quarantième ascension française au Mont Blanc (par Paul Verne)
1881. De Rotterdam à Copenhague à bord du yacht à vapeur Saint-Michel (par Paul Verne)
1888. La Traversée de la Manche en 1895 (par Michel Verne)
1888. Zigzags à travers la science (par Michel Verne)
1888. Un Express de l’avenir (par Michel Verne)
1910. L’Eternel Adam (par Michel Verne). Basé sur Edom
1910. La Destinée de Jean Morénas (par Michel Verne). Basé sur Pierre-Jean

Pièces de théâtre
Des biographes signalent des pièces de théâtre écrites et/ou jouées entre 1845 et 1854 sans qu’on en connaisse les manuscrits ou d’autres sources plus fiables. Des confusions ont par ailleurs été entretenues sur d’autres textes comme Le Page de Madame Malbrough d’Edouard Vierne créé vers 1854.
Jacques Offenbach a écrit deux opéras, Le Voyage dans la Lune (livret A. Vanloo, E. Leterrier et A. Mortier, 1875) et Le Docteur Ox (livret P. Gille et A. Mortier, 1877) sans aucune collaboration de la part de Jules Verne.
Les auteurs William Busnach et Georges Maurens ont écrit en 1887 Mathias Sandorf, adapté du roman. Ils projetèrent aussi une adaptation du Chemin de France la même année.
Parmi les autres adaptations, achevées ou non, on notera César Cascabel d’Alphonse Rancy, spectacle de cirque joué en 1898 à Amiens au Cirque municipal en présence de Jules Verne et Famille-sans-nom adapté par Théo Bergerat et joué aussi à Amiens.